Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

OTPPAu service de la presse paroissialeOTPP, au service de la presse paroissiale
menu

Les astuces pour diffuser mieux

Voici un recueil d’astuces et de conseils pour nous aider dans notre mission de diffuseur.

Quelle est la première chose à faire une fois que nous avons le paquet de journaux paroissiaux entre les mains ?

Distribuer le journal ?! Mais avant ça ? Lisons nous-même le journal pour être bien au courant des activités et nouvelles de la paroisse. De cette manière, si nous sommes interpellés pendant notre tournée sur un évènement paroissial, nous ne serons pas pris au dépourvu !
De plus, si vous connaissez bien vos voisins, vous pourrez leur parler pendant votre tournée de tel ou tel article qui les concerne.

Et ... si on confiait sa tournée avant de la commencer ? Cette remarque vient d'un prêtre de Normandie qui signalait, au cours d'une réunion de diffuseurs l'importance de "mettre du carburant avant de démarrer". Et ça tombe bien, nous avons justement une prière à Marie adaptée aux diffuseurs que vous pouvez retrouver ici.

 

Que faire devant des immeubles avec digicodes ?

Qu’il est désagréable de se heurter à une porte fermée ! Ne nous décourageons pas, il existe des heures stratégiques pour entrer facilement : entre 16h et 17h, vous pourrez profiter des allées-venues des parents qui vont ou rentrent de l’école. Entre 18h et 19h, les locataires rentrent du travail. Et le samedi matin ? Entre courses et activités sportives, le hall d’immeuble est un véritable moulin !

Autre technique : sonner. Ne nous arrêtons pas au premier refus. Si nous expliquons simplement que nous venons de la part de la paroisse, les habitants se montreront compréhensifs.

 

"Pas de publicité, merci !". Peut-on tout de même glisser un journal paroissial dans ces boîtes aux lettres ?

Oui ! Notre journal est un journal d’informations paroissiales et locales et pas une publicité !

 

Rue commerçante : est-ce vraiment nécessaire d'y diffuser le journal paroissial ?

Rue commerçante : il n’est pas nécessaire pas indispensable d’y diffuser le journal paroissial ! Et cela pour 2 raisons :

  • Les commerçants peuvent permettre de financer le journal paroissial grâce à l’achat d’encart publicitaire. Plus difficile de leur faire acheter un encart dans un journal qu’ils ne connaissent pas et n’ont jamais vu !
  • Les commerçants peuvent aussi aider à la diffusion du journal paroissial en devenant des lieux de dépôt. Demandez-leur de laisser quelques exemplaires sur leur comptoir, beaucoup accepteront !

 

Quartier maghrébin, vous êtes sûr que nos publications les intéressent ?

Non, rien de sûr ! En revanche, nombreux sont les diffuseurs qui se sont aperçus que les personnes d’origine maghrébine lisaient les journaux distribués. Pourquoi ? Parce que ces journaux donnent des informations sur la vie de nos quartiers et de nos villages et aident à voir les initiatives positives qui s’y développent. De plus, nos journaux sont une porte ouverte au dialogue et à la compréhension mutuelle entre les religions.

 

Lundi, mardi, des jours de pub à éviter !

Pour que nos journaux ne passent pas directement de la boîte aux lettres à la poubelle, évitons de les distribuer en même temps que les prospectus publicitaires !