Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

OTPPAu service de la presse paroissialeOTPP, au service de la presse paroissiale
menu

L’OTPP aujourd’hui

En plus de soixante-dix années de vie et d’expérience, la presse paroissiale a pris un essor que les créateurs de l’OTPP n’avaient sans doute pas imaginé. Le mariage en 1991, entre l’OTPP, responsable de la rédaction et de la diffusion « toutes boites » du journal, et Bayard Service chargé de la réalisation technique, accéléra le développement des missions de l’OTPP et l’élargissement de son secteur d’intervention.

Un outil missionnaire au service des paroisses.

 

L’OTPP rayonne maintenant sur un vaste territoire qui couvre le grand Nord, au dessus d’une ligne reliant Strasbourg à Rouen. Sur 15 diocèses, environ 8 millions d’exemplaires de journaux paroissiaux, soit près de 220 titres et 350 éditions, sont distribués dans toutes les boites aux lettres par une armée de diffuseurs bénévoles, forte de près de 100 000 personnes. Ce sont plus de 10000 rédacteurs, également bénévoles, qui contribuent à semer la bonne parole. Ils écrivent pour ceux qui leur sont proches et, en ce sens, ils sont des missionnaires dans leur quartier ou leur village.

Le fonctionnement de l’OTPP


L’office est animé et géré par un conseil d’administration de 16 membres, choisis chacun pour représenter un de nos diocèses. Il est actuellement présidé par Daniel Lelion qui, en 2008, prit la succession de Patrice Tiberghien. Un permanent, Joël Tellier, journaliste professionnel, est chargé de faire le lien avec les équipes de terrain et de dispenser une formation aux équipes.
Sous la responsabilité du conseil d’administration, fonctionne un comité de rédaction (sous la responsabilité du Père Gérard Serien, rédacteur en chef) qui a pour tâche de rédiger un « fonds commun ». Les rédacteurs de terrain peuvent trouver dans ce « fonds commun » des informations plus générales qui viendront s’ajouter aux sujets locaux.

Les rédacteurs

 

Les rédacteurs, sont des gens de terrain. Ils se réunissent en équipe de 4 à 6 hommes ou femmes autour de leur curé pour choisir des sujets locaux, des sujets de la vie de tous les jours. Ils partagent le quotidien des personnes de leur quartier ; ils écoutent ceux qui les entourent, relatent les gestes de solidarité et démontrent la présence de l’Eglise dans leur quartier ou leur village.

Les diffuseurs


Les diffuseurs sont chargés d’aller porter dans les boites aux lettres, ou mieux de remettre en main propre, les journaux qui leurs sont confiés. Ils ont ainsi un rôle missionnaire et un rôle d’écoute de ce qui se vit dans leur quartier.